News

This website uses cookies.
This way we can ensure that your browsing experience is made even more pleasant.
Learn more

5 conseils pour vous préparer de manière optimale, vous et votre cheval, à la compétition et aux journées chaudes

Published: 2020-06-22

Les jours se réchauffent et les compétitions se remettent lentement en place. Des jours heureux en perspective ! Nous savons tous que les derniers mois ont apporté toutes sortes de nouveaux défis. Beaucoup d'entre nous ont dû adapter la gestion de leurs chevaux, allant d'un entraînement au ralenti à une mise au repos 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Nous attendons tous avec impatience le moment où nous pourrons à nouveau atteindre nos "objectifs équestres" ! Dans ce blog, nous partagerons 5 conseils pour revenir à la compétition dans une forme optimale.

1. Prenez votre temps

 

Il y a peu de choses aussi tentantes que de se lancer à plein régime après cette période de repos sans précédent. Surtout avec le soleil qui annonce que l'été est là. Cela ouvre la porte au surentraînement de votre cheval ! Prenez votre temps pour faciliter le retour de votre cheval à un travail plus intensif et donc à développer sa condition et sa forme physique. Le temps qu'il vous faudra pour remettre votre cheval en forme pour la compétition dépend de la manière dont vous avez dû adapter votre gestion. Les recherches montrent que chez les chevaux qui ont été bien entraînés sur une longue période, il faudra au moins quatre à cinq semaines avant qu'une perte de condition ne commence à se manifester. Votre cheval a-t-il été complètement arrêté ? Il faudra alors au moins six semaines pour qu'il retrouve sa condition de départ.

2. Tenir compte du temps

 

Le retour de la chaleur est imminent ! C'est bien pour nous, mais qu'en dit votre cheval ? Lorsque les températures commenceront à dépasser la zone neutre thermique de votre cheval, celui-ci aura besoin d'un soutien supplémentaire pour pouvoir éliminer cet excès de chaleur. Dans la zone neutre thermique (ZNT), votre cheval n'a pas besoin de travailler activement pour maintenir sa température corporelle centrale (36-37 °C). La TNZ dépend, entre autres, de l'âge et de la condition de votre cheval, ainsi que de sa tonte. Pour les chevaux non tondus, cette zone se situe entre -5 et +15 degrés Celsius. Un cheval tondu se sent mieux entre 10 et 20 °C. Cela vaut pour les chevaux adultes, qui sont habitués à des températures moyennes. Préparez soigneusement votre cheval, acclimatez-le à la hausse des températures (entraînez-le tôt le matin ou tard le soir) et assurez-vous qu'il se refroidit correctement ! Ajoutez Cavalor Coolsens à l'eau pendant le refroidissement pour un effet de rafraîchissement accru et prolongé.

3. Adaptez la ration de votre cheval et n'oubliez pas les électrolytes !

Augmenter la charge de travail et la température. C'est une combinaison qui nécessite absolument un examen attentif de la ration de votre cheval. Selon toute probabilité, vous avez adapté la ration de votre cheval à une alimentation plus riche en fibres en ces temps d'entraînement moins intensif. Et il est probable que vous l'adapterez à nouveau en intensifiant l'entraînement et en prévision des prochaines compétitions. Quel que soit votre objectif, votre cheval ne peut pas fournir des performances optimales sans une alimentation adéquate. Avec un entraînement intensif, votre cheval aura besoin de suffisamment d'énergie et de protéines pour améliorer sa condition physique et faciliter la récupération musculaire. L'augmentation de la charge de travail signifie également que votre cheval transpirera davantage, consommant ses électrolytes à la vitesse de l'éclair, surtout les jours de grande chaleur !

 

Le Cavalor Elektroliq Balance ou Cavalor Electrolyte Balance comblera les pertes d'électrolytes et aidera votre cheval à bien récupérer. Le moment idéal pour donner ces électrolytes est immédiatement après l'entraînement. Vous pouvez également les donner au maximum 1 heure et demie avant l'entraînement, mais c'est immédiatement après que l'effet est le meilleur. Il n'y aura ainsi aucune perte de minéraux et les réserves de votre cheval seront rapidement reconstituées. Vous voulez être sûr que votre cheval soit suffisamment hydraté et qu'il reçoive suffisamment d'électrolytes les jours de grande chaleur ? Utilisez le Cavalor Mash and Mix- mash pour mélanger les électrolytes. C'est délicieux et cela aide incontestablement votre cheval à récupérer.

4. Établissez une routine de toilettage

Cela peut paraître enfoncer une porte ouverte, mais une routine fixe dans le toilettage de votre cheval a des effets bénéfiques et permet une meilleure perception de tout changement subtil dans la santé de votre cheval. Par exemple, vérifiez chaque jour le crottin de votre cheval afin de mesurer sa santé intestinale. Si la digestion est bonne, le cheval aura des crottins lisses et arrondis, sans longues tiges visibles de fourrage grossier : un crottin anormal pourrait indiquer des problèmes de digestion. Vérifiez également la température de votre cheval régulièrement. C'est le seul moyen de connaître sa température habituelle dans des circonstances normales et de déterminer si, à un moment donné, il a de la fièvre. Tout comme chez nous, la température corporelle de base du cheval varie d'un individu à l'autre. En outre, vérifiez régulièrement la sensation au toucher du nez, des oreilles, des membres, de la couronne et des pieds ; vous aurez ainsi une idée précise de la température, par exemple, des membres en cas de blessure aux tendons. Avez-vous une routine fixe dans les contrôles de santé de votre cheval ?

5. Ne vous oubliez pas !

Il n'y a pas que votre cheval qui a besoin de temps pour retrouver la forme en compétition. N'oubliez pas non plus que vous avez été "hors course" pendant un certain temps. Et dans le partenariat entre le cheval et le cavalier, les deux sont des athlètes. Alors accordez-vous aussi du temps pour vous remettre en forme. Faites de l'exercice en plus de l'équitation. Faites attention à ce que vous mangez et buvez beaucoup d'eau ! Si vous attendez de votre cheval qu'il retrouve ses performances optimales, il n'en attend pas moins de vous. N'est-ce pas ?

 

P.S.  Saviez-vous que vous pouvez également utiliser le Cavalor FreeBute gel sur vous-même, pour lutter contre les muscles douloureux ?

 

 

CONSEILS NUTRITIONNELS DE NOS EXPERTS : AUGMENTER L'ENTRAÎNEMENT LES JOURS DE GRANDE CHALEUR

Après une période de repos, vous ne voulez pas seulement renforcer votre entraînement petit à petit,  vous voulez faire de même avec vos rations. Augmentez progressivement la ration de votre cheval  au long d'un mois environ. Avant tout, veillez à ce que votre cheval ait accès à de l'eau fraîche et propre en abondance et à du fourrage de bonne qualité.

Les chevaux qui reprennent le travail ont des besoins accrus en énergie et en protéines, pour favoriser la condition physique et la récupération musculaire. Vous pouvez compléter le régime alimentaire de votre cheval avec un aliment équilibré à forte teneur en graisses, comme Cavalor Wholegain. Une alimentation riche en graisses fournit de l'énergie à long terme, de sorte que votre cheval n'aura pas à puiser dans ses réserves pendant l'entraînement.

Cela vous permet de développer à la fois sa forme physique et sa musculature. Votre cheval n'a pas la musculature que vous souhaitez ? Complétez son alimentation avec Cavalor Muscle Force pour favoriser un développement musculaire sain. Pendant une période d'entraînement intensif, les tendons et les articulations de votre cheval seront également plus sollicités. Votre cheval a-t-il des tendons et des articulations sensibles ? Cavalor ArtiMatrix peut vous aider.

 

Chaque cheval est unique. Et chaque cheval a ses propres besoins. Vous souhaitez des conseils personnalisés sur l'alimentation qui conviendrait le mieux à votre cheval ? Demandez-nous ! Vous pouvez nous contacter via la Cavalor Consumerline 0032(0)92202525 ou simplement créer vos propres rations sur mesure sur MyCavalor.com

 

 

 

ATHLÈTE HEUREUX ET EN BONNE SANTÉ ? FAITES UNE  RECUPERATION CORRECTE !

Que vous vous entraîniez pour un Grand Prix ou que vous montiez simplement pour vous-même à la maison, un bonne récupération (au moins 10 mn de trot lent) est tout aussi importante que l'échauffement. Après votre entraînement, le corps de votre cheval doit progressivement revenir à un état de repos. Cela permettra d'éviter de nombreuses blessures et de faire en sorte que votre cheval reste un athlète heureux. Pendant l'effort, le rythme cardiaque de votre cheval, sa température corporelle et, en cas d'effort supérieur au seuil anaérobie, les niveaux d'acide lactique dans le sang augmenteront tous. Une récupération appropriée permettra à votre cheval de réduire l'accumulation de cet acide lactique, de relaxer ses muscles, de reprendre son souffle et de baisser à nouveau sa température corporelle.

Vous trouverez des conseils pour un bonne récupération dans cette vidéo "Why It's Important to Let Your Horse Cool Down" (Pourquoi il est important de laisser votre cheval se refroidir) : https://youtu.be/suy8-WPiflE

 

Documents